DOMINIQUE BOULBES


Le groupe Indépendance Royale intervient depuis des années dans le domaine de l’aménagement du domicile des seniors ; chaque année, il est ainsi amené à évaluer les situations d’autonomie d’environ 50 000 personnes âgées. Cette proximité a permis aux équipes du groupe de mesurer toute l’importance des approches multi factorielles. Chaque situation est en effet unique ; le degré d’autonomie, le parcours de vie, la situation familiale, le type de logement, sont autant d’éléments d’analyse dans la mise en œuvre de solutions de maintien à domicile.

La création d’une chaire « Prévenir la rupture d’autonomie au domicile de la personne » de l’Université de Limoges nous a paru s’inscrire dans cette dynamique de réflexion. Nous pensons en effet qu’il est essentiel d’encourager l’approche collaborative entre équipes de recherche et partenaires socioéconomiques, afin que soient réunies les conditions d’émergence des innovations sociales, médicales, technologiques et économiques de demain. La démographie vieillissante de nos sociétés modernes est un enjeu de civilisation ; questionner notre façon de vieillir, c’est aussi questionner notre façon de vivre. Cet enjeu collectif doit être abordé de façon multi-disciplinaire : c’est à notre avis tout le sens de cette chaire universitaire.